BAGES village de pêcheurs

12 Jan 2015

Les participants

 

  • ALEXANDRE Ketty
  • BALAGUER Anne-Marie
  • CALL Danièle
  • CAMILLERI Joseph
  • DEGHILAGE Yves
  • DELOUR François
  • DOUMENC Jean
  • GAY Geneviève
  • JULIEN Alain
  • MARTINEZ Jean-Vincent
  • PALOMARES Jany
  • PATROUIX Françoise
  • RIUS Bernard
  • ROQUES André
  • VOET Irénée

Les barques

Le site de l'étang de Bages et de Sigean

Aujourd’hui, la pêche a perdu de son importance, mais la préservation du site a permis :
- l’observation plus précise de la géologie
- l’étude de la flore et de la faune dans leur milieu naturel
- le parcours des sentiers qui ont gardé tous leurs mystères

La vue qui s’étend de la Méditerranée au sud et aux Pyrénées à l’ouest alimente les rêves et permet de magnifique photos

Le village de Bages

Bages est un village de plus de 800 habitants. La population est restée équivalente depuis 2 siècles

Autrefois, le village tirait ses revenus du sel et de la pêche. Aujourd’hui, il ne reste qu’une pêche artisanale et une viticulture qui a su s’adapter. Bages a su résister à l’appétit des promoteurs : le village est gardien de son environnement.

Les différents étangs

Ce qui frappe, c’est l’harmonie qui existe entre le ciel, la lagune et la végétation. Cette synthèse réussit à attirer de nombreux artistes ( peintres, sculpteurs, photographes, poètes …) mais aussi de nombreux visiteurs qui, touchés par la magie des lieux, y reviennent pour s’imprégner de la beauté du paysage.
On dénombre beaucoup de chemins et de sentiers autour des étangs. Ils sont parcourus par de nombreux randonneurs.
Il a été construit une longue passerelle sur pilotis pour traverser l’étang. Mais suivre de simples traces sans aucune carte vous donne l’impression d’appartenir à la nature. Le plaisir est immense lorsque le chemin ne mène nulle part.

Charles TRENET

J’ai eu la surprise de rencontrer sur les bords de la zone lagunaire Charles TRENET. Déjà bien affaibli par la maladie, il avait désiré, sur la fin de sa vie, revoir les lieux qu’il considérait comme les plus beaux qu’il ait rencontrés.

C’est dans cet état d’esprit que le groupe Photo de l’UTT de Béziers est allé à la rencontre de Bages

© François DELOUR

La photo, un sport dangereux

Filets, piquets, passerelles

Les étangs de Bages, du Doul

Si on allait voir l’étang d’en haut ?

lien publication issuu

Publication ISSUU : BAGES

Vous pouvez lire la publication sur Bages ICI

parapente sur les bords de l'étang de Bages

essai de parapente sur les bords de l'étang de Bages

Après l'essai de parapente

massa ut consectetur id, suscipit nec Aliquam dolor.